Skip to main content
Cutting-edge gyms: increasingly smarter

Nous avons déjà consacré plusieurs articles aux multiples bienfaits et usages de l’électrostimulation.

Nous vous conseillons d’ailleurs cet article si vous souhaitez un condensé de ces applications : Salles de sport : quels sont les trois bénéfices que vos clients recherchent vraiment et comment l’électrostimulation peut les résoudre. Dans cet article, nous allons aborder un côté plus “pratique” en expliquant les différents types d’entraînement que vous pouvez proposer à vos abonnés grâce à l’électrostimulation.

1. L’entraînement fractionné

On débute par un grand classique : l’entraînement fractionné ou à intervalles. Des amateurs aux plus grands athlètes, la séance de “fractionnés” est un passage obligé pour progresser. Elle consiste à alterner une phase de travail intense suivie d’une phase de récupération en jouant sur l’intensité et la durée du travail, l’intensité et la durée des récupérations, et le nombre de répétitions.

Si l’entraînement fractionné a principalement pour but d’améliorer les capacités d’endurance et de résistance à l’effort, l’associer à l’électrostimulation permet d’optimiser le travail musculaire pendant l’effort mais aussi durant les phases de récupération.

Une méthode d’entraînement innovante appelée électro-fitness : Quels sont les bienfaits de l’électro-fitness ?

2. L’entraînement au seuil

Bien connue des coureurs à pied, l’entraînement au seuil consiste à maintenir une intensité relativement élevée (proche du seuil anaérobie) et durant un temps relativement long.

L’objectif est donc de travailler la capacité aérobie et la résistance musculaire. Comme pour l’entraînement fractionné, envoyer des impulsions électriques aux muscles durant l’effort va permettre de mieux les solliciter et d’activer tous les types de fibres du tissu conjonctif.

Quelques séances de 20 minutes au seuil donneront des résultats probants : L’électrostimulation : comment se muscler et tonifier son corps en plusieurs séances de 20 min ?

3. L’entraînement avec charges

L’électrostimulation musculaire peut également être utilisée dans le cadre de séances d’entraînement avec des charges, notamment des haltères.

L’objectif est alors principalement musculaire et peut être, en fonction de l’intensité des impulsions et du poids des charges, de gagner en force ou de prendre en masse.

Pour aller plus loin, voici deux articles intéressants : Musculation : comment l’électrostimulation vous fait gagner en force et Est-ce que vos clients peuvent gagner en masse musculaire grâce à l’électrostimulation ?

4. L’entraînement relaxant

S’entraîner ne veut pas forcément dire suer à grosses gouttes et avoir les muscles qui brûlent. Que ce soit entre deux séances à haute intensité ou simplement pour son bien-être général, l’entraînement relaxant possède de nombreuses vertus qui sont sublimées par l’électrostimulation : détendre les muscles, relâcher les tensions, allonger les fibres musculaires ou encore être plus énergique. Le yoga et les Pilates sont deux exemples d’entraînements de relaxation musculaire et de tonification.

Pour en savoir plus : L’électrostimulation : la méthode pour améliorer votre bien-être.

Pour aller plus loin vous pouvez télécharger gratuitement notre guide : Salle de sport : comment l’électrostimulation peut vous aider à attirer et fidéliser de nouveaux clients.

Demandez une Démo

Laisser un commentaire

Abrir chat
1
Hola, ¿Necesitas ayuda?
Hola!
Elige tu agente.