Skip to main content
area3sixty

Le confinement a marqué une rupture brutale dans nos modes de vie. Du jour au lendemain, il a fallu adapter toutes nos habitudes. L’activité physique de chaque Français a logiquement été impactée. Certains ont diminué voir arrêté toute pratique sportive quand d’autres, au contraire, ont mis à profit cette période pour faire plus de sport. Dans tous les cas, la fin du confinement et la reprise d’une vie “normale” nécessite de réadapter son activité physique, notamment pour éviter les blessures. Voici nos conseils pour reprendre le sport déconfiné !

1. 59% des Français ont continué le sport

Malgré ce que l’on pouvait craindre, les Français n’ont pas abandonné le sport durant le confinement. Selon un sondage Ifop pour Fitness Magazine, 59% des Français ont pratiqué une activité sportive chaque semaine. Un chiffre sensiblement équivalent à celui de l’an dernier à la même période mais… sans confinement. 12% des Français ont même affirmé que leur pratique sportive a augmenté durant le confinement. C’est évidemment une bonne chose et cela prouve l’attachement des Français à l’activité physique.

Par ailleurs, parmi ceux qui ont fait du sport durant le confinement, 24% a utilisé des cours en ligne, dont une majorité de femmes. Même confinés chez eux, les Français continuent donc de plébisciter les cours collectifs distillés par des coachs. Une autre bonne nouvelle pour les gérants de salles puisqu’ils devraient donc très rapidement reprendre le chemin des salles de sport.

2. Le maître-mot : progressivité

PROGRESSIVITÉ. C’est le principal conseil que l’on peut donner pour la reprise du sport post-confinement. Bien entendu, c’est d’autant plus vrai si cette période a été marquée par une forte diminution ou même un arrêt de toute pratique sportive. L’inactivité a forcément provoqué une fonte musculaire. Il est donc essentiel de reprendre doucement pour réhabituer le corps et les muscles à l’activité physique et limiter les risques de blessure musculaires et tendino-ligamentaires.

Pour ceux qui ont continué ou repris le sport pendant le confinement, la prudence est également de mise. L’euphorie engendrée par la fin du confinement peut conduire à une pratique excessive aussi bien en volume qu’en intensité. Il est donc important, là encore, d’augmenter progressivement les charges d’entraînement. La reprise du sport en extérieur, et donc d’activités interrompues pendant plusieurs mois comme les sports collectifs, nécessitent aussi beaucoup de vigilance pour éviter les blessures. Les habitudes et réflexes vont revenir mais il faut prévoir une période d’adaptation.

3. De l’importance d’être accompagné

Même connecté à Internet, le confinement a laissé les pratiquants gérer seuls leur pratique sportive. Ce n’est pas forcément une mauvaise chose si cela reste provisoire. Pour la reprise, nous conseillons néanmoins de se faire accompagner par des professionnels. Ils permettront de bien doser les charges d’entraînement, d’adapter la pratique à cette période de reprise et d’évoluer progressivement et sereinement.

Enfin, en phase de reprise, l’électrostimulation musculaire peut être une solution particulièrement intéressante et pertinente. Méthode d’entraînement douce et adaptable, elle limite les risques de blessure et le temps de pratique tout en sollicitant efficacement les muscles. C’est probablement le meilleur allié du sport post-confinement. Voici trois articles pour découvrir cette méthode en vogue et innovante :

I-motion, leader mondial de l’électrostimulation EMS sans fil, propose une solution unique permettant de proposer des séances collectives totalement individualisées et sans limite de participants. Pour en savoir plus vous pouvez télécharger gratuitement notre guide ici  Salle de sport: comment l’électrostimulation peut vous aider à attirer et fidéliser de nouveaux clients

Demandez une Démo